Vie D'elle (et des autres)

lundi 14 mars 2016

Sienne en vieux pull

The Sisterinlaw est fan de la Maison victor, enfin fan, elle m'en a parlé à plusieurs reprises et du coup je me suis laissée tentée en ce début d'année. 3 patrons me faisaient de l'oeil

Sans titre

Comme parfois un miracle arrive, j'ai eu le temps d'en coudre un et aussi de vider une panière de vétement à recoudre, à réparer... j'ai fait une réparation ou 2 sur des pulls dont Seb avait presque oublié l'existence...

Et puis il y avait 2 pulls à moi un avec un trou l'autre auvec plusieurs trous!!!

Maintenant c'est une seule robe pour MaPetiteBulle, le pull vert ne suffisant pas à faire une robe, j'ai tapé dan sle gris et bah c'était une bonne idée en faite. Par contre le ruban j'avais rien d'autre et celui là est pas top.

Sur le patron pas grand chose à dire, ça c'est fait tout seul... surtout que j'ai gardé le bas du pull histoire de... Par contre j'avais pas une piéce assez grande pour faire le haut devant, alors il ya une une couture milieu devant en plus mais en fait c'est plutôt pas mal!!!

Et voilà les photos... bon j'ai fait ce que j'ai pu comme photos selon les possibilités de Mlle!!

  DSC02812DSC02815

DSC02813DSC02816

DSC02810

Et voilà!


mardi 8 décembre 2015

Vomir

 

fumier-poule

J'avoue, jai hésité à écrire un article, surtout que les mots et même les sentiments qui me viennent ne sont pas forcément dans le ton que j'essaye de garder ici. Mais bon, vous m'en voudrez pas pour levocabulaire, je vais essayer d eme tenir mais ça risque de m'échapper

et puis aussi, il ya tellement de choses pour lesquels je n'arrive pas  à trouver du temps pour écrire ici, des choses de Noël, de tricot, de travaux et de calendrier de l'avent, la vie quoi.

Bah oui mais depuis dimanche, j'ai un mauvais goût dans la bouche, même si je le sentais venir, dimanche soir en me couchant dans ma belle jolie chambre toute neuve, quelqques instants je me suis demandé ce que je faisais là, à quoi ça rimait ce cocon qu'on est en train de faire.

et franchement ce qui pouvait le mieux exprimer mon émotion c'était la nausée, et là je reste polie.

envie de vomir  une société qui vide les esprits,

impression de ne pas être dans le même monde,

Pensée fugitive : au moins il vont avoir ce qu'ils veulent et peut être ils comprendront,

envie de vomir ces pensées mauvaises qui naissent en moi

Trouver même que le pire c'est que ça ne permettra pas aux gens de comprendre pourquoi/pour qui ils ont voté, avoir quelle part envie que se soit encore pire, penséeé que peut être on va être obligé d epasser par là pour que beaucoup comprenne

Me dire qu'au moins là je n'aurai spas seulement envie de vomir, que je le ferai vraiment.

Vomir la violende que ça crée en moi, l'incompréhension,

l'envie  de leur rentrer dans le tas de les secouer, de leur enfoncer leur têtes dans leur merde...

Toujours cette peur de ce que la haine et la bétise engendre.

Je ne supporte pas que l'on dise "Ils, Les gens, eux..." Tous ces mots qui permettent de juger sans savoir et qu etout un coup j'utiliserais bien histoire de taper dans quelqu'un , dans quelquechose

Envie de vomir je vous dit

Tout celà m'est tellement étranger, comment y résister?

Comment expliquer la bétise, comment expliquer quand le sgens ne croient plus, quand ils ne regardent pas, ça parait tellement évident, ça me parait tellement évident, le danger, les programmes vides, les discours utilisant le plus mauvais de chacun de nous. Je n'arrive d'ailleurs jamais à les écouter longtemps,

à cause de cette envie de vomir

Comme je ne peux vivre sans croire en l'autre, en la vie,

Je me dis aussi que c'est sur les tas de fumiers que pousse les plus belles fleurs,

et puis si je vomissais sur le fumier, se serait ma participation,

Le problème c'est qu'il va devoir prendre quelle taille le tas de fumiers avant qu'y pousse quelquechose?

et puis quand on y met vraiment n'importe quelle merde dans le fumier je sais pas si ça marche.

Qaund je pense aux compétences des régions, parce que c'est pour ça que l'on votait, pour savoir qui va prendre des décisions sur des questions concrètes genre les routes et les lycées et pourquoi les gens ont votés,

Je vais peut être vomir,

ce que je fais, c'est que j em'englue dans le reste, je n'arrive pas à faire autrement, le sourire  de mes filles, la jolie maison qu'on se fait, mon taf qui me permet tellement de choses, où il y a tellement de chouettes perspectives, le père noël et les vacances bientôt. Même les soucis et les tristesses du quotidiens me semble tout à coup une grande chance,

Mais l'impuissance, est là tapie,

Je crois au petites graines, aux choses qui vont lentement, aux belles choses qui sont en chacun,

Mais parfois il y a tellement de merde dessus,

Je crois pas que je vais vomir encore cette fois, ni même pleurer d'ailleurs,

Je vais continuer à cultiver ma différence, en espérant qu'elle donne envie à d'autre,

et je retournerais voter parce que même si je trouve beaucoup de choses à dire à ce système bah au moins je peux les dire.

La Jeunesse Emmerde le Front National - Berurier Noir

 Bon la vidéo est pourrie, mais c'est un moyen comme un autre d'évacuer les énergies négatives...

Posté par dellaly à 12:25:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 18 novembre 2015

La Peur et La Vie

Ecrire est pour moi une forme de thérapie, une façon d'évacuer, de poser ce qui est trop lourd. au quotidien parce j'accumule tellement sans cesse dans ma tête qu'il faut bien vider parfois.Et d'autre fois c'est lea réalité qui me rattrape, qui boulverse tout et écrire permet de na pas tomber.Je partage une part de mes écrits ici, lesquels pourquoi, c'est le hasard, le temps et mes plaisirs qui guident le contenu. Si je  choisi de mettre celui ci ici aujourd'hui, c'est surtout pour moi, car mon cahier ne semble pas suffire , la distance prise n'est pas suffisante, le partager c'est l'éloigner un peu plus de  moi et respirer un peu plus. Et je suppose que si je suis vraiment honnète, il y a quelque part l'espoir de toucher quelqu'un, avec cette conviction que chacun de nos actes appartient à un tout auquel nous donnant tous sens.

Cette longue introduction pour dire que ça reste mes pensées, avec mes mots, mes maladresses, avec vos interprétations, je ne sai spas si c'ets lié aux contexte mais j'ai encore plus peur que d'habitude de la mauvaise compréhension, du sens des mots différents pour chacun. Ces mots sont les miens, ce texte une émanantion d ece que je suis, à chaud, samedi, qui m'a permis de continuer dans le quotidien sans me rouler en boule au fond de moi même.

Bien sûr il y a les peurs égoistes, la peur que sa vie bascule, que son quotidien, si confortable, bascule.

Il y a le rappel que tout ce qui parraissait si urgent, si important hier n'est rien ou plutôt est tout et qu'on risque de le perdre. Ce paradoxe si fort qui quand il est mis à nu si brusquement effraye, que sommes nous vraiment? ce qui est notre vie est si futile?

Il y a la peur de de basculer dans l'horreur, peur de plus avoir à  se poser de questions sur l'éducation de ses enfants puisqu'il n'y aurait plus que la survie.

Il y a toute cette peur là, viscérale, liée  à l'animal que nous sommes, à ses instinctsde survie justement. Peur égoiste et nécessaires, qui sont la vie, qu'on ne peut, qu'on ne doit balayer pour rester humain.

Mais là aujourd'hui je sais que ces peurs se rendormiront, ça mettra plus ou moins de temps mais elles seront enfouies dans la vie, jusqu'à la prochaine fois...

Mais il y a une autre peur qui grandit en moi, et qui m'effraye énormément, beaucoup plus que les premières légitimes et indispensables.

Cette peur me donne envie de ne plus entendre, de m'enfermer là ou tout le reste n'existe pas. J'ai peur d ela haine et de la bétise. Peur des réactions de tous mais surtout de ceux de mon quotidiens,  voisins, connaissances, des gensque je peux croiser chaque jour. Des mots que je vais entendre, de là où va les entrainer leur peur, de ce qu'ils vont en dire. De la violence, de la haine et du rejet.

Je sais qu'avec le temps la peur s'estompe, en grande partie au moins-tant que l'on reste dans le confort de notre société j'entends, nous ne vivons pas la guerre et son horreur qui est quotidien, nous subissons un acte criminel qui crée la terreur, dont c'est l'objectif-

Mais la haine et la violence risque de s'ancrer, de se révéler, d'orienter.

J'ai cette peur que leur objectif soit atteint et aussi douloureux que se soit, il me semble que cet objectif n'est pas le nombre de morts et de blessés, ni même la culture, la liberté... Ce qui ne rend que plus horrible l'acte est que les morts, les blessés, la cible ne sont que des moyensde répandre la peur, la haine de créer la violence, de rendre réel ce qu'ils prônent comme réalite. Créer l'horreur pour faire boule de neige et justifier encore et encore d'autres actes.

effacer l'humain en chacun de nous, faire une telle violence à nos esprits qu'ils soient paralysés pour que la haine et la violence deviennent la seule réponse possible.

Il me semble que ce que notre monde est aujourd'hui c'est la somme de victoire de notre humanité, de la part de chaque homme qui fait la spécificité de l'humain. je ne dis pas qu'il n'y a pas de défaite de cette humanité. Je crois, ça me serait impossible d'exister autrement, je crois qu'au final l'humain, ce qui fait que notre vie n'est pas que survie et reproduction de l'espèce, tout ce futile indispensable qui fait notre vie d'homme, je crois que cette part reste la plus forte.

Mais c'est fragile, tellement fragile et attaqué, mais jusqu'où c'ets possible, jusqu'à quand, combien de fois. La terreur, l'horreur tue cette partie de nous, cherche à l'anhiler du moins. J'ai peur de ce que fais la terreur à l'homme.

Face à de tel évenements, j'ai toujours les paroles de La chanson de goldman "Né en 17 à Leidenstadt"

-oui je sais on a les références qu'on a, Je suppose qu'il y a bien des textes qui disent la même chose et qui pourrait faire plus classe mais j'assume-

cette chanson demande, je résume, ce que nous nous aurions fait si on avait été à la place de... "Aurais je été meilleur ou pire si", cette phrase me hante. Serais je meilleure ou pire, qu'est ce que je f ais? et qu'est que je ferai. J'ai peur de ça des choix que je pourrais faire, j'ai peur que la violence et la peur soit telle que je puisse perdre mon humanité.

La vie aujourd'hui est la plus forte, en moi, chaque attaque me renforçant dans ma conviction que notre humanité, ce qui nous distingue est la solution,

je vis avec ça mais j'ai peur

Posté par dellaly à 09:56:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 22 octobre 2015

Upcycled bonnet

DSC02504DSC02505

 

Il y a fort fort longtemps, j'étais tombé sur un tutoriel pour faire un bonnet avec des chutes de jersey, ça m'avais vraiment plu.

et puis j'y repensais réguliérement et puis je mettais du jersey de coté, et puis on avait plein de bonnet et puis et puis...

et puis là je suis en période d'hyper motivation, hyperactivité

et puis ma machine à coudre n'était pas rangé après les coussins, bah quoi?!

Hier je me suis décidé à tenter de faire le patron,

bien qu'en anglais et a adapter, le tuto est simple et simple (oui je le met 2 fois, simple à comprendre, simple à réaliser)

De fil en aiguille , j'ai cousu tout le bonnet je dirai 2 heures pour le tout,

Pour le réaliser ,'ai coupé dans 2 teeshirt, un qui avait déjà servi pour cette jupe, un autre que La Poppie avait taché, un legging troué et un reste de tissu de cette robe

et du coup j'ai fait un bonnet pour Ma pitite bulle, tout avec ma surjeteuse, j'ai juste utilisé la machine pour bloquer les coutures...

Composition1

Pitite Bulle l'a adopté direct jusqu'à ce que sa grande soeur, sorte le panier de bonnets (elle m'en a aussi commandé un, si je peux le faire ce soir d'ailleurs) du coup Ma bulle est partie avec un vieux bonnet marin trop grand de son pèr epas eu le temps de la prendre en photo mais elle était belle aussi.

 

 

 

 

 

 

Posté par dellaly à 14:47:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 20 octobre 2015

brèves d'automne

Depuis 15 jours on va dire, je suis en mode non stop, si je trouve le bouton pause je vous préviendrais... Mais du coup je fais plein de choses,

Genre hier soir j'ai démonté la machine à laver, trouvé la fuite, démonté encore, nettoyé le calcaire qui foutait le bordel, remonté tout le bazard, mais je sais pas si ça marche comme tout était trempé j'ai laissé séché.

Après ça j'avais pas envie d'aller dormir, y'a un moment dans la journée où j'aime bien faire un truc que j'ai choisi, du coup j'ai fini mes petits coussins, j'avais acheté ces tissus en ... novembre 2013, vous noterez que j'ai de la suite dans les idées...

Cet été on a tondu Rosie, souvenez vous, euh non vous souvenez pas c'est un billet que semble t il je n'ais jamais écrit. Donc Rosie c'ets le mouron, on l'a tondu j'ai nettoyé et gardé la laine.

Et dimanche soir j'ai fait des coussins avec cette laine et des anciens draps trés épais

Petite Bulle m'a aidé, elle a mis dedans encore et encore... Bon une tonte de Rosie ça fait que 3 coussins 36x36 mais ce sont des coussins top. J'adore l'idée qu'ils soient fait avec notre laine et de vieux draps, et mieux que la plupart de ce qu'on aurait pu acheter

DSC02486

Et j'ai cousu les housses, avec les carrés dessinés par Kallou  et du beau velours tout doux

DSC02488DSC02489

bon ok, il y en a un qu ej'ai monté à l'envers, peut être j'aurais le courage, de refaire, ou pas et peut être je poserai des pressions pour finir, mais le plus gros est fait.

Vous remarquerez qu'il y en a quatre et que j'en ai fait que 3, le quatrième est un coussin dont nous avions herité avec la maison dans une moche housse. Mais le coussin est en plume, c'est bien aussi non?

DSC02491DSC02493DSC02494DSC02492

c'est chouette non? j'avais prévu qu'ils soient dans la chambre des filles mais en fait je crois que ça va rester dans un espace commun, bah quoi? c'ets beau non?!

DSC02498

Ce week en j'ai aussi cousu 2 taies d'oreillers pour LaMaman et vous voyez le livre sur la photo, je viens d ele recevoir, ma prochaine lecture, j'en ai entendu des extraits sur france culture  et ça m'a vraiment donné envie, peut être je vous raconterai

DSC02497

et les travaux me direz vous, bah on avance haha, pas de photo de la troisième couche de blanc, ni du parquet posé dans la deuxième chambre, vous vous lasseriez.

bon je vais m'arrétez là je sais que la vie de Delle vous interesse tous passionément masi je ne vais pas en abuser non plus

 


lundi 12 octobre 2015

Jaune Bibliothèque

Voilà à quoi j'ai occupé une grande partie de mon week end, de la peinture sous coucouche et puis du jaune pour un palier voué à devenir trés vite (incurable optimiste je suis) une bibliothèque. Et le Z'amoureux a avancé les lambourdes il a été bloqué car plus de tête de vis pour visser les lames de parquet mais ça va venir.Alors voilà le travail, bon les photos au flash de nuit c'est pas le mieux niveau rendu des couleurs mais c'est ça ou rien, comme à chaque fois on utilise une teinte  plus ou moins diluée.Pour les curieux ce qui ets prévu ets de recouvrir tous ces murs jaunes d'étagères blanche et les étagères de livres...

DSC02475DSC02477

DSC02484

Quand je vous mettrai la même photo avec du parquet, ça veut dire que la moitié de l'étage sera terminé et qu'on pourra aller dormir la haut et que en bas on aura plein de place... On  a hâte, trés hâte, trés trés hate.

Sans transition aucune, ou presque puisque d'écrire cela en ai déjà une... 

(oui j'ai une tendance à partir dans tous les sens aujourd'hui, mais je contrôle)

Pendant que je peinturais, j'écoutais la radio, et le samedi sur F. Inter il ya "ça peut pas faire de mal" et Guillaume GALIENNE parlait ce samedi du livre "Les irremplaçables" de Cynthia FLEURY, illustre inconnue pour moi. et je suis pas sûre que je la lirai un jour, enfin sauf si j'arrive à dégager un peu de temps disponible de cerveau. Bref, je trouve ça parfait de se faire faire la lecture pendnat qu'on peint et j'ai trouvé la théorie proposé dans ce livre (entre sociologie et psychanalyse d'où le problème de cerveau disponible).

Alors je vais pas essayé de résumer moi même mais la théorie très raccourci c'est qu'il est nécessaire d'être irremplaçable, c'est à dire de faire des choses qui viennent de nous, notre société ayant tendance à créer des gens remplacables (quoi je résume là! , OK un peu).Ce livre est une défense d el'état de droit, de la nécessité de son dynamisme pour perdurer ce qui implique que chaque individu puisse être irremplaçable. JE VOUS AIS PERDU LA? bah je fait qu'est ce que je peux, si j'ai réussi à vous interesser vous pouvez lire ça:

-http://www.lesinrocks.com/2015/08/31/livres/pour-la-philosophe-cynthia-fleury-nous-sommes-tous-irremplacables-11770623/

-http://www.telerama.fr/idees/cynthia-fleury-le-souci-de-soi-et-le-souci-de-la-cite-sont-intimement-lies,130493.php

Ou alors allez lire le livre... c'est encore mieux et revenez pour me raconter...

Pour finir plus légèrement, avec les filles on a bricolé, j eles ais fait testé mes tableaux collants pour le taf, elle adore quand je les fait tester

 

DSC02465fg

C'est beau, non? bientôt elles pourront venir peindre les murs avec moi...

vendredi 2 octobre 2015

avant la fin de la semaine

Alors le week end dernier j'ai fait peinture, enfin diront certains, bah moi je leur tire la langue et puis c'est tout. Donc oui on s'est remis aux travaux, moi j'ai attaqué la peinture de la deuxième chambre et le Z'amoureux les préparations pour qu'on attaque se qui sera le palier bibliothèque.

BOn y'a pas à dire la peinture ça rend mieux en photos que les enduits et les coups d'aspirateurs....

Je m'étais promis de vous montrer tout ça avant la fin d ela semaine on ets vendredi donc je fait vite. une deuxième chambre plus petite que la première, reste juste la deuxième couche du tour de porte et  le parquet mais là c'ets pas ma partie... Pour plus d edétails technique je vous renvoie à mes précédentes écritures.

donc là on a tenté un nouveau mélange, on est dans les violets lie de vin , le bas de mur foncé

DSC02430

DSC02431DSC02438

 

 

Sur le mur en face on a fait la même mais très trés diluée, j'ai eu du mal à vous le montrer sur les photos

DSC02433DSC02446

 là c'est mieux, mais en vrai c'est un peu moins foncé

 DSC02441

Le tour d eporte de la même couleur que le radiateur pas encore posé mais près, enfin là vous l'avez sur sa face caché bah oui je n'allais pas le retourner toute seule pour vos beaux yeux.

DSC02436

A plus,

Posté par dellaly à 16:39:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 2 septembre 2015

humeurs du Matin

Ce matin, j'avais envie de venir me raconter ici mais j'avis (je n'ai toujours pas) grand choses à dire, enfin j'ai toujours des choses à dire mais de là à faire un article???

alors j'ai retenu 3 choses d'abord mon agacement (c'est peu trés peu de le dire limite ça aurait gaché ma belle humeur) à l'écoute des infos (la première fois depuis 1 mois à une heure si matinale), cette vision du monde ou limite on à l'impression dêtre entouré par des sauvages "les migrants" qui nous attaquent de tout coté et nous empéche même d'aller tranquillement à Londres... Et encore on étaot sur France inter et le propos du journaliste était trés, je sais pas comment dire pas du tout agressif. Mais c'est ça qui fait peur, cet état d'esprit tellement partout. Cette vision de l'Europe qui se défend/ se protége, même si on veut bien comprendre les migrants, leurs difficultés et interrompre l'eurostar pour éviter de les tuer...

Nous pauvres riches qui avons besoin de lutter pour que les pauvres migrants nous dévorent.

Bon je continue pas mais je comprends pas, je suis tellement, je pense tellement autrement, ça me semble tellement vain et dangereux...

Voilà voilà, ou j'avais dit de belles humeurs et je vais vous montrer pourquoi, oui montrer, sans paroles. Ce matin mon téléphone qui fait des photos de qualité bof moyennne pas terroche s'est dépassé alors je vous montre ce que j'ai eu envie de retenir ce comme image avant mon départ au boulot. Je kiffe les photos de pieds et de chaussure et Ma Petite Bulle met presque ça toute seule. Et la brume quand on est rentré de vacances c'ets la première différence que j'ai noté avec le sud, l'humidité du matin, mais c'ets tellement beau aussi...

Photo0639

Photo0641

Photo0642Belle journée à vous

Posté par dellaly à 09:08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 1 septembre 2015

Détournement de Philadelphie

 

C'est la rentrée, avec son lot de larmes, de changements, de résolutions, de noeuds aux ventres... Les mûres, les feux de cheminées et les couleurs de l'automne vont venir remplacer ce bel été.

Un peu de nostalgie donc mais aussi de l'espoir, de la nouveauté.

Mais ne croyez pas que je vais prendre des résolutions concernant ce blog, ça va pas non la tête.

Les vacances sont finies donc et comme d'hab je n'ai pas eu le temps de mener la moitié du quart du dixième... d emes projets, notamment des articles prévus dans ce blog.

pour certains j'avais quand même pris le temps de télécharger les photos alors un petit effort de rédaction et me revoilà.

Pour commencer une petite jupe pour moi, à partir du patron Philadelphie, celui là.

Que j'ai un peu détourné, pas de pli plat, un tissu trés fin, des fronces pour ajuster la jupe à la ceinture.

Le z'amoureux n'a pas été convaincu au début, trop de couleur pas assez de longueur... too much original pour lui je crois. Mais je crois que petit à petit il s'y est fait, un petit peu au moins

Moi je l'aime bien,

je l'ai beaucoup portée légère et colorée parfaite pour l'été. j'ai du improviser une doublure le tissu étant trop transaparent, j'ai utilisé un vieux foulard en simili soie (?!). Le résultat était là, par contre très fragile donc multiples déchirures à réparer...

Et puis la fermeture de récup a cédé à la fin de l'été, mais je ne vais pas craquer, je la changerai...

bah oui maintenant il m'arrive même de faire des réparations je progresse, je vous jure.

Bon les photos,

DSC01697

Sans titre

Grande

DSC0169lkDSCjkj01694

 

Et voilà, alors avis?

Juste pour infos j'en ai coupé une autre, cette fois prévu pour être sans aucun pli, juste un peu trapézoïdale, mais quand à savoir quans elle sera cousue...

 

 

Posté par dellaly à 13:47:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 13 août 2015

Mon Papeau à moi

Pour le reste je sais pas mais une chose qui me manquera, quand elles seront grandes se sont les découvertes du langage, cette façon merveilleuse de parler, de déformer les mots quands ils sont petits,  Petite Bulle est en plein dedans même si chaque jour les mots sont plus net de moins en moins à elle, à nous pour ressembler à ceux de tout le monde. Et puis après il y a les joies des découvertes des mots, Poppie adore les tester, utiliser un vocabulaire toujours surprenant dans la bouche d'une petite fille. On entend un mot pendant plusieurs jours jusqu'à ce qu'elle se soit assuré de son sens, de son bon usage et qu'elle s'en lasse, et puis il y a les mots "interdits", les mots des grands, les mots qu'il faut expliquer ,à notre grand désarroi...

Voilà cette jolie introduction pour vous parler de Couture,

Bah quoi

C'est le Papeau de Maman à moi,

Enfin mon chapeau, cousu parce que pour partir en vacances, il en faut un, un grand qui cache les yeux, surtout que j'ai perdu mes grandes belles lunettes de soleil qui me reste que les pas belles qui en plus me couvre mal les yeux,

Et puis paDSC01903rce j'ai envie aussi,

J'ai commencé par en chercher un quand je suis aller faire las boutiques avec les filles la semaine dernière -je le note juste parce qu'il s'agit d'une chose exceptionnelle pour nous... On cherchait le cartable de CP!!! et on l'a trouvé avec des shorts et 2/3 bricoles mais pas de chapeau.DSC01902

alors j'ai imaginé,inventé, élucubré (quoi?) et puis je me suis souvenu que j'avais des patrons , et j'ai découvert que j'en avait des bien sympa...

notamment dans le coudre c'est facile n°19 juillet /aout 2013 "un été stylé" dans lequel il ya a 4patrons de chapeau, j'ai commencé par le premier, on verra la prochaine fois pour les autres...

Donc voilà, mon Papeau, bon le patron propose un cordon pour resserer selon le tour de tête, bon pour moi se sera  pas très utile il est juste à sa taille maximale.

DSC01914DSC01901

Je suis assez contente de moi bon sur les photos, il reste quelques traces de craies de marquage mais ça ça va disparaître... Par contre le dessus du chapeau gondole un peu, si j'ai le temps je vais le reprendre... On verra

Alors des photos du chapeau porté pour vous montrer

DSC01899DSC01904

DSC01912DSC01907

DSC01904

Alors vous voyez je vous l'avez dit que je vous montrerai de la couture alors vous plaignez pas...

 

Posté par dellaly à 13:16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,