Ca faisait un petit moment que je demandais au Z'amoureux s'il fallait préparer, ce qu'il fallait protéger... Mais tout allait bien, pas besoin de s'affoler.. Bon j'aurais pu suivre mon intuition, et tout mettre proprement à l'abri de la poussière et d'éventuelles fuites mais j'ai fait ma feignasse me laissant porter par ses paroles rassurantes...

Alors voilà, lundi dernier, jour J-1, le Z'amoureux finit à 18H30, il a bossé dans le grenier tout le week end avec l'AmiCha mais ils n'ont pas fini, Un e fois les filles couchées ils y retournen,t me glissant "si tu pouvais protéger/ranger là et là", bah J'ai un peu râlé quand au fait que j'avais proposé blabla... Mais je m'y suis collé, ai plié du linge, laissé bien en tas sur la table et suis allée me coucher avec les filles (oui  on campait déjà dans la chambre de LaPopinette), il est 23 H. 2 heures du matin : je me réveille en sursaut, cherche l'heure, me couvre, court prévenir le Z'amoureux de l'heure, il a pas dû voir, mais si, je me recouche, réveille Bébébulle, Tétée.

3H30, j'entends le Z'amoureux râler en improvisant un lit pour l'AmiCha (un matelas pour bébé et 2 coussins de canapé), il se couche, réveille Bébébulle,Tétée

6H30, l'AmiCha se couche, ronfle, Bébébulle,Tétée

7H30, réveil (enfin moi), je secoue le Z'amoureux qui finit par courir sous la douche.

8h00, je me lève, un peignoir, j'arrive dans le salon, derrière la porte il y a quelqu'un, ils arrivent rhaaa (c'était prévu tôt mais pas tant)

8H00/8h30, je m'habille, lève les filles,change Bébébulle, ptit déj pour LaPopinette, habille toi Popinette j'arrive, Ils n'ont pas eu le temps de bâcher hier, Et puis ce n'est pas suffisant on nous a ramené plein de bâches rien ne doit dépasser. LE Z'amoureux commence  à entasser, je sauve mon linge, le plus fragile. l'AmiCha se lève, il a un truc à finir,habille toi Popinette j'arrive,ranger préparer.

8h30/8H45 Je tente de me concentrer, faut partir à l'école, habille toi Popinette, le reste des ouvriers arrive et un camion de livraison, je suis bloquée. l'AmiCha, me dit que pour le chauffage pas tout de suite, faut tester...

8h45, je prends mon téléphone 1) l'école, on n'y va pas. 2) Belle Maman, AU secours on peut venir (oui bien sûr)

8H45/9h30, on bâche tout très vite, LaPopinette qui a compris qu'elle ne va pas à l'école est habillée d'un coup et court partout. Je retrouve, Bébébulle qui se marre dans son transat au fond de la cuisine en scotchant les jeux de sa soeur. J'hallucine des techniques de rangement du Z'amoureux (un gros tas la bâche dessus. Heureusement qu'on est 3. La Popinette court partout...

9h30, le Z'amoureux part au boulot.

9h30/10H30, l'AmiCha ,Popinette et moi on improvise un petit déj dans les quelques métres carrés restants. Les ouvriers travaillent depuis presque une heure déjà. Le coup de stress retombe, je suis un peu déboussolée.Tétée

10H30/11H30 Je range encore un peu, prépare les valises et hop on se casse, advienne que pourra.

On laisse l'AmiCha qui a des trucs à finir et ça :

P1120295

P1120298

P1120307

 

Le soir, (on est parti pour deux jours) le Z'amoureux est venu voir, la chape n'a pas coulée, sauf là où il y avait de gros trous et encore presque rien, et le mercredi soir, on retrouve ça, c'est beau, on est content, ça valait le coup. 

P1120325

 

Bon ça sent un peu, mais pas de coulure ou presque malgré les gros trous (torchis qui est tombé avant) qui avaient été bouchés par un grillage spéciale.

Pour les 65 m2 environ 9 m3 de mélange, pour rattraper le dénivelé, il y a plus de 25 cm par endroit. Le premier jour, ils ont nivelé et le deuxième, rajouté 5 cm partout.

Mais alors la poussière et le chantier à ranger/nettoyer + les dégâts du bébé chien enfermé (on cherche toujours une famille pour lui, LePopain d'a coté ne céde pas :-)).

On a campé deux jours et on a passé le week end à remettre en place (merci à LaMaman ).

ça nous a occupé mais le résultat est top et puis on peut pas marcher dessus because séchage... Pendant 1 mois. Du coup pause même si on a de quoi s'occuper en attendant