jeudi 6 août 2015

Bulle et Poppie

C'est les vacances (enfin je bosse encore la semaine prochaine, mais pour moi juillet aout c'ets les vacances...). Bébébulle met ses sandale toutes seule, elle adore, cherche le bon pied, passe la bride dans la boucle avec application et met son scratch,... elle ets propre jour et nuit aussi depuis 2 mois à peu près malgré les accidents. Et elle parle trés bien quand elle le veut et pas du tout le reste du temps. Elle joue beaucoup avec LaPopinette ou se chamaille c'est selon. La Popinette entre en CP, challenge, le cartable... ... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 14:09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 27 mai 2015

les jours où...

Vous savez ces jours là... où les protections tombent, hier soir avec Bébébulle qui refuse de dormir, et bouffe ma soirée, le Z'amoureux de son hotel m'envie et vice versa moi j'aimerai être seule quelques heures... à partir de sa nostalgie mes pensées s'envolent, je regarde  cette petite fille qui ne veut pas s'endormir pour avoir ce moment privilégié avec ces parents tout les soirs, l'écoute essayer d'apprivoiser le vocabulaire, jouer avec le mots, admire sa dextérité et son esprit si rapide... Mon esprit part plus loin,... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 09:01:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 14 avril 2015

clés,clefs,clés,clefs

Je suis agacée, tellement que ça me déconcentre, avant il m'arrivait d'oublier mes clés, de les chercher. Même que ça n'était pas grave, juste normal quoi juste un truc qui peut arriver à tout un chacun. Mais là depuis quelques temps c'est devenu limite maladif, je les cherche tous le temps, genre hypra pénible, je vide 4 fois mon sac, l'autre sac, mes poches et elles sont là juste sur mon bureau, je peux le faire dans tous les sens et j'y passe un temps fou, c ematin j'ai été obligé de retourner chercher mon trousseau à la maison... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 11:59:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 30 mars 2015

élection,indignation et implication

Texte écrit en sortant du bureau de vote hier, à chaud, d'où le coté un peu brut, les commentaires en couleurs sont ceux ajoutés après coup. Ne pas revenir sur les élections, leurs résultats -d'aucuns disent, heureusement ILS n'ont aucun département...- triste résultat mais assez attendu, non je n'arrive pas à être surprise. Triste reflet d'une société démotivée, désengagée - oui je sais pas que...- J'avoue avoir un jugement assez dur sur mes concitoyens qui s'apitoyent. sur cette capacité à se plaindre, à dire "eux", "on ne... [Lire la suite]
mercredi 14 janvier 2015

inébranlable optimisme

Je vous livre là un morceau de moi écrit au préalable dans mon cahier, j'avais plutôt prévu pour aujourd'hui un article couture sur les tenues de réveillon et en écrivant avec mon crayon, j'ai eu envie de passer au clavier. Nouveau sentiment. Message peut être plus intime avec des vrais morceaux de D'elle dedans, de ceux qu'elle partage peu, trop peu peut être. Inébranlable optimisme, cet expression me hante ce matin, ces mots trottent dans ma tête. Révélateurs du doute je le crains et bien sur de ma nécessité de croire en l'être... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 18:48:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 12 janvier 2015

Charlie et l'espoir

Voilà on est lundi, je sais pas vous mais ici ce matin au boulot y'a une ambiance bizzare, une ambiance de lendemmain quand on a du mal à réaliser et qu'on ne sait pas trop ce qu'il faut penser de ce qu'il vient de se passer, quand on a un peu peur aussi de ce qu'on va encore apprendre. Une chose que je déteste dan sles médias, c'est l'analyse à  chaud, la volonté de tout expliquer de faire l'histoire au lien de la vivre, d'aller top vite on ne peut faire le bilan des choses qui ne sont à peine vécu. Quand j'entend qu'on ets... [Lire la suite]

vendredi 9 janvier 2015

Charlie, parmi les autres

  j'ai jeté ces mots sur le papier vite vite, les sortir de ma tête avant la foule du matin pour qu'ils cessent de trotter dans ma tête parce que ça me fait du bien de les partager avec vous, et je les tape en écoutant "la traque", le battage médiatique, à la radio, en n'essayant de pas craindre le pire pour la suite, mon inaltérable optimisme bien fragile... Ce matin, la radio, encore, j'aime la radio, ce qu'elle peut transmettre, le pouvoir des mots, des silences, et ce matin parmi la tristesse, l'espoir, le courage, la... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 12:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 8 janvier 2015

Charlie, le jour d'après

Maman, pourquoi l'islam, il tue des gens?, ces mots m'ont fait redescendre sur terre ce matin, brutalement. LaPopinette attentive comme à son habitude a tendu l'oreille vers la radio (france inter pour ne pas la nommer) qu'elle me voyait mieux écouter que d'habitude, et a essayé de comprendre ce qu'elle entendait, comme quoi même quand on fait attention à ce qu'on écoute, toutes les interprétations sont possibles. ALors bien sûr on a parlé, essayé de comprendre, d'expliquer "non l'islam n'est pas un pays ma fille" et non... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 13:56:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 7 janvier 2015

Charlie

oui comme tant d'autres,pour une fois je n'ai pas peur de faire, comme le plus grand monde. Je suis Charlie mais je refuse la haine, la violence, la peur, La peur, pas des autres, pas de l'autre,pas pour moi non plus, Lapeur de la violence, de l'amalgame de ce que va devenir notre sociéte, des choix qui vont êtr efait pour répondre. Je suis Charlie mais je voudrait juste ne rien entendre, ne rien avoir vu et aller sous ma couette , fermer la porte sur mon petit univers et oublier le reste. Je suis charlie alors je ne le ferai... [Lire la suite]
Posté par dellaly à 20:51:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 5 novembre 2014

Le début de la gloire

  Précision importante, cet article n'a d'autres interet que l'autopromo, l'auto vantage, la frime, l'automoquage surtout vous savez quand on est fier de truc sans interet, même pas fier même, quand on juste content d'être heureux de petit truc et qu'on le rabache aux autres, ou même que ça reste dans notre tête et qu'on rit de nous même et de cette autosatisfaction un peu légère (ça vous le fait aussi? Non? Oui, je suis inquiète d'un coup (enfin inquiète)*...). Enfin sans réelle importance pour ta vie mais importante quand... [Lire la suite]